Visiter le domaine du Côte de Beaune

Le vignoble s’étend sur une vingtaine de kilomètres entre Ladoix-Serrigny au Nord et le coteau de Maranges au Sud. La bande de vignes peut être par endroit étroite en ne dépassant pas 200 à 300 mètres de largeur.
C’est sur cette Côte de Beaune que les grands crus blancs les plus prestigieux, tels que le Montrachet ou le Corton-Charlemagne côtoient aussi des vins rouges de belle réputation.


Qui ne connaît pas Pommard, Volnay, Aloxe-Corton et bien sur Beaune, la capitale historique des vins de Bourgogne. Je ne peux pas non plus passer sous silence le charme mérité des crus blancs réputés de Meursault, de Chassagne-Montrachet ou de Puligny-Montrachet. La région peut offrir de très grands vins, mais aussi des Bourgognes de grande qualité à des prix plus raisonnables qu’il faut découvrir dans des villages moins connus. Ce manque de reconnaissance provient souvent de leur nom moins facile à retenir. C’est pourquoi je vous les recommande : Pernand-Vergelesses, Savigny-les-Beaune, Monthelie, Auxey-Duresses, Santenay, Saint-Aubin, Maranges.


Les sols sont constitués de calcaires marneux avec une bonne exposition est, sud-est. Le climat se caractérise par des étés souvent chauds avec un beau mois de septembre très favorable à la maturation des raisins. A part Pommard et Volnay qui ne produisent que des vins rouges, on peut trouver les deux cépages nobles « Pinot Noir » pour les rouges et « Chardonnay » pour les blancs dans les autres villages avec un accent différent blanc ou rouge selon les terroirs.